Ico Vidéo Traduite avec BLABLA
Ico Autres Vidéos inspirantes
Ico Infos sur les fruits rares
Ico Parodies et Subversion
Ico Désinformation
Ico Diaboliques Mauvaises Herbes

Les Fruits Du Futur

Date 23/12/2013
Ico Infos sur les fruits rares
Comms 0 commentaire

Les fruits du futur


Les fruits qui pouraient être cultivés dans les zone subtropicales d'Europe.


Certains de ces fruits sont disponibles en grandes surfaces pendant les fêtes de noël, d'autres le sont chez des primeurs/revendeurs spécialisés pendant plusieurs saisons. Quoi qu'il en soit, si on critique beaucoup les fraises et les tomates cultivées dans les serres d'espagne, c'est principalement pour l'empreinte écologique du mode de culture et du transports de ces fruits, depuis les "champs de plastiques" jusqu'à chez nous. Le paradoxe est que les uniques zones subtropicales d'Europe sont utilisées pour cultiver des fruits/légumes que nous importons en hiver, alors que nous cultivons localement quelques mois plus tard les mêmes fruits et légumes.


L'agriculture du futur devra répondre au défi de proposer des produits intéressant au consommateur tout en favorisant une agriculture durable, avec le minimum de dépendance aux produits phytosanitaires et de royalties à payer pour des OGM.

Elle devra aussi se rapprocher des pratiques d'agro-écologie et de permaculture pour limiter son besoin de machines et de ressources fossiles limitées. Enfin, la diversification d'espèces cultivées est un étape clé dans la mise en place de l'agriculture extensive, qui inclut systématiquement la réduction des dépendance (phytosanitaire et machines) mais bien souvent aussi la réduction de l'envergure des exploitations dont les gérants sont devenus des industriels...


De plus, les zones côtières sont plus soumises au vents et à des écarts importants de pluviométries selon les saisons, elles sont donc généralement plus érodées et plus dépourvues d'humus que les autres régions. Les subventions devrait aider en priorité les planteur de végétaux pérennes, d' arbres et de plantes vivaces, qui fabriqueront d'autant plus d'humus qu'ils seront âgés et joueront d'autant mieux leur rôle de protecteurs du sol. Voici quelques fruits que vous connaîtrez probablement bientôt...


I - Les Pitayas


Le fruit du cactus Hylocereus Undatus a une peau violette-fuschia de même que sa chair (Hylocereus Trigonus pour celui à chair blanche, Selenicereus Megalanthus pour celui à peau jaune). Il est aussi appelé "fruit du dragon" et est très savoureux, juteux, sucré. La texture fait penser au kiwi (même les petits grains) avec un arôme de papaye très fleuri. Moitié-cactus moitié-liane (avec des racines aériennes), la plante est originaire des forêts d'Amérique du Sud, pourtant ce sont les asiatiques qui sont les principaux planteurs de cultures commerciales de pitaya. 


II - Les Sapotes


Les sapotiers regroupent de nombreux arbres à fruits tropicaux, mais certains d'entre eux peuvent s'adapter plus facilement aux climats subtropicaux méditerranéens semi-arides. Citons notamment le sapotillier, qui produit la sapotille, un délice qui rapelle une poire au caramel ou au sirop d'érable...



Il existe de nombreux autres types de sapotes :

Sapote noir (qui rapelle une mousse au chocolat light), sapote mamey (la sapotille avec un coté plus crémeux), sapote vert (j'ai jamais gouté), sapote lucuma (assez sec qui rapelle les confiseries), sapote orange (assez sec, gout de gateau), Sapote blanc (crémeux, vanille/café, le goût me rapelle celui de l'asimine lorsqu'il est bien mûr), abiu (crémeux, gout de vanille), et pour finir le synsepalum dulcificum qui n'a pas vraiment de goût mais la propriété hallucinante de modifier vos perception gustatives : pendant une heure après l'avoir dégusté, les saveurs acides et amères vous paraîtront naturellement sucrée ou édulcorée. 


Dans l'ordre : Diopyros Digyna, Pouteria Sapota, Pouteria Lucuma, Pouteria Viridis, Casimiroa Edulis, et Pouteria Caimito


Et le Synsepalum Dulcificum, la baie du mircale, un tout petit sapote, pas plus gros qu'un cynorrhodon :



III - Les myrtacées


Les myrtacées regroupent des végétaux produisant les goyaves, les feijoas, les caramboles, les jaboticaba (raisin du brésil), les pitangas (cerises des antilles) et autres eugenias... (liste non exhaustive)


        Dans l'ordre : Psydium Guajava, Acca Sellowiana, Averrhoa Carambola, Myrciaria Cauliflora, Eugenia Uniflora, Syzygium Acqueum, Eugenia Brasiliensis, et Syzigium Cumini


IV - Les Annones


Cherimoya, Corossol, Pomme-cannelle, Mamon, Asimina, ... Les anones sont généralement juteux et/ou crémeux, sucré, avec des saveurs parfois acidulées ou des parfums intenses...


Dans l'ordre : Annona Cherimola, Annona Murricata, Annona Squamosa, Asimina Triloba, Annona Glabra.









Je ne garantis pas que toutes ces plantes peuvent fructifier convenablement, même dans une serre avec irrigation, sur le littoral des zones les plus chaudes d'Europe...
Mais si c'est possible, ne serait-ce que sur 2km², alors elles seront probablement cultivées un jour. Car la majorité de ces fruits possèdent des goûts subtils, des formes appétissantes, des saveurs parfumées, des textures fondantes, des odeurs intrigantes, et des vertus nutritives intéressantes.


[Article Non-Achevé]



Vous avez aimé ce billet ?

 

Vous aimerez peut être...
> Le Jardin de Mouscron
> Les fruits oubliés de Raphaël
> Riposte Médiatique
> Le Feijoa : Goyave-Ananas
> Les Bombes de Graines
 

Mot-clefs de ce billet...
autres fruits futur plus sapote sont

Commentaires



Commentaires désactivés...


MP  Mighty Productions
> Blogs
> Bugey libre, abondant en biodiversité luxuriante et atypique
> Infos sur les fruits rares
> Les Fruits Du Futur
 
RSS       Mentions légales       Comms  Haut de la page  
◄ ►